Get Adobe Flash player

Flash infos

La rentrée c'est lundi 11 septembre! Venez essayer le Taï-Jitsu et Self-Défense pour le plaisir.

 

Toute l'année rejoignez notre club! L'inscription est possible à tout moment :-)

FFKaraté

Le code moral

Le code moral du Karaté- Do introduit l’idée de respect :

C’est le respect formel du code moral que l’on s’est choisi. Il faut savoir que chaque pratiquant qui atteint le niveau de ceinture noire 1er dan devient l’ambassadeur du BUSHIDO (la voie de la protection du guerrier), code d’honneur et de morale traditionnelle qui régit l’ensemble du BUDO.

 

9 vertus fondamentales régissent ce code moral :

 

L’HONNEUR : MEIYO
C’est la qualité essentielle. Nul ne peut se prétendre Budoka ( Guerrier ), s’il n’a pas une conduite honorable. Du sens de l’honneur découle l’ensemble des autres vertus. L’Honneur conditionne notre attitude et manière d’être vis à vis des autres.

LA FIDELITE : CHUJITSU
Il n’y a pas d’honneur sans fidélité ni loyauté à l’égard de certains idéaux. La fidélité nécessite de tenir ses promesses et d’aller au bout de ses engagements.

LA SINCERITE : SEIJITSU ou MAKOTO
Le mensonge ou l’équivoque engendrent la suspicion qui est la source de toutes désunions. Lors du salut du karatéka, vous exprimez cette sincérité.

LE COURAGE : YUUKI ou YUUKAN
La force d’âme qui fait braver le danger ou la souffrance s’appelle le courage. Ce dernier nous permet d’affronter toutes les épreuves. La bravoure, l’ardeur et la volonté représentent le socle de ce courage.

LA BONTE et LA BIENVEILLANCE : SHINSETSU
La bonté et la bienveillance sont des marques de courage qui dénotent une haute humanité. Soyez respectueux de votre prochain mais également de la vie.

LA MODESTIE et L’HUMILITE : KEN
Si le budoka devient l’ambassadeur du code moral, il se doit de rester humble et de ne pas flatter son ego. L’orgueil et la vanité freinent considérablement l’apprentissage de ce code moral.

LA DROITURE : TADASHI ou SEI
C’est suivre la ligne du devoir, sans jamais s’en écarter. Savoir prendre une décision juste et honorable.

LE RESPECT : SONCHOO
La droiture engendre le respect à l’égard des autres et de la part des autres. Respecter le sacré est le premier devoir d’un budoka.

LE CONTROLE DE SOI : SEIGYO
Il représente la faculté de toute ceinture noire à maîtriser n’importe quelle situation et maîtriser son instinct. Une grande partie de l’apprentissage du karaté est basé sur cette vertu. Elle conditionne notre efficacité.

Il est important de rappeler que la pratique du Karaté est avant tout non compétitive et vise à la confiance en soi et à l’épanouissement personnel. Des temps peuvent être dévolus à la compétition tout en préservant l’esprit (DO) qui est le chemin conducteur vers lequel tout Karatéka doit tendre.

Traduit d’une manière ancestrale, le respect se retrouve dans les neuf vertus. Le maillon de la chaîne ne devant pas être détruit, nous nous devons de transmettre aux générations futures ces valeurs.

Extrait du mémoire "Réflexion autour du respect" de Gérard DUMONT - 6ème dan de Karaté

 

La Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées propose le Code Moral du Karatéka :

√ Le Cœur
C’est l’harmonie de la vie des hommes

 √ La courtoisie
C’est cultiver le respect de l’être humain

√ La Générosité
C’est être dévoué et désintéressé

√ L’Humilité
C’est toujours garder l’esprit débutant

√ La loyauté
C’est faire face, sans tricher, ni déguiser sa pensée. C’est la rectitude du corps et de l’esprit.

√ L’Amitié
C‘est le plus pur des sentiments

√ Le Courage
C’est s’engager pour une cause en surmontant sa peur

√ La Dignité
C’est rester soi-même dans la défaite comme dans la victoire

√ La Sincérité
C’est s’exprimer avec son cœur et non avec son mental

√ La Sérénité
C’est rester calme et lucide quand monte la colère

√ L’Honneur
C’est respecter ses engagements jusqu’au bout

√ La Persévérance
C’est la parfaite compagne du pratiquant